Acte 00

Arter National Bank, par une belle matinée de mercredi. La plus grande institution bancaire de A-City, la plus grande ville de la zone Axas, connaissait son flux quotidien de clients. Certains d’entre eux y étaient présents pour effectuer des retraits d’argent, d’autres pour en déposer, et il y avait également ceux venant consulter leur banquier pour régler divers problèmes concernant leurs comptes. Une dame âgée qui venait à peine de rentrer dans le bâtiment se dirigea vers une des réceptionnistes.

  • Bonjour ! Que puis-je faire pour vous être utile ? lui demanda la jeune femme avec une sourire aimable sur son visage.
  • Bonjour mademoiselle, J’ai pris rendez-vous avec mon banquier, lui répondit-elle.

La vieille dame lui donna ensuite le nom de la personne qu’elle devait rencontrer et la jeune réceptionniste la conduisit après au bureau de ce dernier. L’homme vêtu de manière très formelle invita sa cliente à prendre place dès qu’il la vit. Elle lui expliqua alors la raison de sa venue et il se mit par la suite à consulter les relevés qu’il venait d’afficher sur son écran d’ordinateur.

  • Ecoutez madame Saddle ! Laissez-moi d’abord en parler à un de mes supérieurs. Je reviens dans quelques instants, lui dit-il avant de se lever de son siège.

Alors que l’homme se trouvait debout et s’apprêtait à quitter son bureau, il fut subitement pris d’une atroce migraine. Il se mit ensuite à marcher de travers en tenant sa tête des deux mains. En voyant son étrange comportement, la vieille dame lui demanda ce qui n’allait pas. Elle alla alors vers lui pour uniquement se rendre compte qu’il n’était pas le seul à agir de la sorte. Toutes les personnes présentes dans la banque étaient atteintes de migraine et de vertige. Le premier reflexe de madame Saddle à cet instant fut alors de contacter les autorités, mais au moment où elle s’apprêtait à composer le numéro sur ton téléphone portable, cette dernière fut à ton tour frappée par cet étrange phénomène.

—–*—–

Quelques minutes avant que tout le monde ne soit frappé dans la banque, trois modèles différents de voiture vinrent se garer en face du bâtiment. Il s’agissait en autre d’une Chevrolet Camaro SS grise de 1969 ayant des vitres teintées, d’une Ford Mustang bleue avec des rayures blanches de 1967, et d’une Nissan R34 Skyline GTR complètement noire. Ces voitures avaient visiblement été modifiées, l’intérieur étant visiblement équipée avec des accessoires récents.

A l’intérieur de ces véhicules se trouvaient trois individus, deux hommes et une femme, vêtus chacun d’un très élégant costume gris-noir. Les deux hommes avaient de drôles de puces circulaires de quelques millimètres de diamètre collées de part et d’autre de leur tempe. La troisième, quant à elle, n’en disposait pas. Toutefois, eux tous disposaient d’une oreillette pour communiquer.

 Une forte musique provenait du cockpit de la GTR, ce qui attirait l’attention de certains passants.

  • Accelerated ! Ne trouves-tu pas que le volume de ta musique est un peu fort ? dit le pilote de la Camaro.
  • Come on Wolf ! C’est tout de même un son de Scandroid, répondit le jeune homme avec un ton de plaisantin.
  • T’es pas obligé de le diffuser aussi fortement.
  • We’re made of flesh, circuit, and bone. The only world we’ve known, these empty streets we walk alone…, se mit à chanter Accelerated.
  • Diminue-moi ça tout de suite ! ordonna autoritairement le conducteur de la Camaro.

Le jeune homme n’eut d’autre choix que d’obéir à l’ordre qu’on venait de lui donner. Ce fut donc à contrecœur qu’il appuya sur la touche de son volant, le tout en murmurant des propos inaudibles. Leur petite dispute fit rire la troisième personne qui se trouvait à leurs côtés.

  • Qu’est-ce qui te fait rire Stivie ? questionna Accelerated avec curiosité.
  • Ton comportement enfantin voyons, rétorqua la jeune femme.
  • Comportement enfantin ?! Moi j’ai un comportement enfantin ? répliqua le pilote de la GTR en haussant la voix.
  • Ca suffit tous les deux ! intervint soudainement Wolf.

Le conducteur de la Chevrolet retroussa sa manche droite pour avoir une idée de l’heure qu’il faisait.

  • Ce sera bientôt à nous de rentrer en scène. Vous savez ce que vous avez à faire, n’est-ce pas ? demanda-t-il à ses acolytes.
  • Dès que tu nous donnes le signal, je m’occupe de tous les témoins qui sont à l’intérieur. Une fois cela fait…, répondit Stivie.
  • Ce sera à mon tour de me charger des gardes et autres nuisances, ajouta Accelerated en coupant brusquement sa partenaire.
  • Bien ! Réussissons cette opération sans encombre pour le Patriarche.

Les trois individus s’étant mis d’accord sur la marche à suivre, il ne leur restait plus qu’à attendre le signal de Wolf.

Aux alentours de 9h30, alors que cela faisait près d’une demi-heure qu’ils attendaient, le pilote de la Chevrolet Camaro leur fit finalement signe.

  • A toi de jouer Stivie, dit Accelerated.
  • T’inquiète, je suis sur le coup, répondit-elle.

Les yeux bleus de la jeune femme s’illuminèrent par la suite, ce qui provoqua le phénomène qui frappa toutes les personnes présentes dans la banque et également celles se trouvant à l’extérieur.

Wolf, Stivie, et Accelerated descendirent tous les trois de leur voiture et se dirigèrent vers le bâtiment. Chacun d’entre eux possédait avec lui un grand sac noir. Ils franchirent les portes pour se retrouver devant une foule de gens désorientés.

  • Mesdames et messieurs, Ceci est un hold-up ! s’écria brusquement le plaisantin de la bande.

Les deux autres se mirent alors à le regarder avec une drôle de tête.

  • Quoi ?! J’ai toujours voulu dire ça, rajouta-t-il.

Wolf n’en pouvait plus des conneries de son partenaire de crime. Toutefois, ce n’était ni le lieu ni le moment de le réprimander pour cela.

  • Mesdames et messieurs ! Comme l’a si bien dit mon camarade ici présent, ceci est un hold-up. Veuillez s’il vous plait faire tout ce que l’on vous dit et personne ne sera blessé, dit le leader en sortant une arme à feu de sa veste.

Cette dernière avait d’étranges gravures à certains endroits, ce qui étonna grandement Accelerated. C’était la première fois qu’il voyait cette personne sortir un tel objet durant une de leurs opérations. Le jeune homme n’avait cependant pas le luxe de rester fixé sur ce fait. En effet, malgré les charmants conseils de Wolf, certains individus voulurent jouer les héros. C’était donc à son tour d’intervenir. Comme avec Stivie, les yeux du jeune homme s’illuminèrent d’un gris clair. On pouvait alors distinguer plusieurs traits au niveau de son iris.

Les hommes chargés de la sécurité de l’établissement bancaire, bien que toujours sous l’effet du phénomène provoqué par la jeune femme, essayèrent d’intervenir. Toutefois, alors qu’ils s’apprêtaient tous à attraper leurs armes de service, ils se rendirent tous compte que ces dernières ne se trouvaient plus à leur ceinture.

  • C’est ça que vous cherchez ? demanda Accelerated en tenant dans ses mains ce qu’ils convoitaient.

Les membres de la sécurité n’eurent pas le temps d’être étonnés par la prouesse du jeune homme. Wolf menaça tout le monde pour qu’il aille tous se mettre bien sagement dans une coin. Pendant ce temps, les deux autres se dirigèrent vers la salle des coffres. Sur le trajet, le pilote de la GTR sortit de sa poche une montre à gousset qu’il consulta immédiatement après.

  • Tu la consultes beaucoup ces derniers temps. Quelque chose ne va pas ? questionna la jeune femme, curieuse.
  • Non t’inquiète, ce n’est qu’une simple habitude, répondit-il avec un sourire qui semblait faux.

Il remit l’objet dans sa poche et continua sa route avec sa partenaire. Arrivé dans la salle des coffres, deux autres gardes y étaient présents. Accelerated activa de nouveau son étrange faculté pour les désarmer et les assommer avant qu’ils n’aient le temps de réagir.

  • Impressionnée ? demanda-t-il à la jeune femme.
  • Pas le moins du monde. Maintenant, si tu veux bien te pousser. J’ai un travail à faire, lui répondit-elle.

Stivie se plaça devant l’énorme porte circulaire en acier qui les séparait de la salle de dépôts. Elle ferma alors ses yeux qui étaient toujours brillants depuis son entrée dans la banque. Son corps se mit ensuite à produire des décharges électriques à certains endroits. Soudainement, on entendit le mécanisme de la porte s’enclencher et celle-ci s’ouvrit quelques instants plus tard.

  • Beau travail ! dit le jeune homme en applaudissant.
  • Cesse tes enfantillages. On a du boulot, rétorqua Stivie.
  • Les dames d’abord, ajouta Accelerated en s’inclinant devant elle.

Le duo entra dans la pièce où la jeune femme utilisa de nouveau ses facultés pour ouvrir tous les coffres présents.

  • Je me charge de l’artéfact et toi des autres boites de dépôts, déclara Stivie.
  • Bien reçu !

La demoiselle se dirigea alors vers la boite de dépôt portant le numéro 305 et l’ouvrit. A l’intérieur se trouvait un étrange disque circulaire rocheux sur lequel étaient gravées les mêmes inscriptions que celles présentes sur l’arme de Wolf. Stivie attrapa l’objet avec la plus grande des précautions et le plaça dans son sac. Pendant son temps, son camarade venait de remplir le sien.

  • C’est bon j’ai l’artéfact, dit-elle à Wolf par l’intermédiaire de son oreillette.
  • Excellent ! Maintenant, sortez de là pour que Accelerated puisse déboucher la bouteille de champagne, répondit-il.
  • La bouteille de champagne ?! Dit, il sait que je ne bois pas d’alcool, n’est-ce pas ? rétorqua le concerné.

Lorsque le jeune homme se retourna vers sa camarade, quelle ne fut pas sa surprise de découvrir que celle-ci pointait une arme à feu similaire à celle de Wolf dans sa direction.

  • Qu’est-ce qui se pas…

Avant même qu’il ne puisse terminer sa phrase, Stivie appuya sur la détente, ce qui déclencha le tir. Accelerated activa ses pouvoirs mais la balle parvint tout de même à le toucher au niveau du bras droit.

  • C…Comment est-ce possible ?! demanda-t-il en se tordant de douleur.
  • Désolé. Ca n’a rien de personnel, dit Stivie qui se trouvait juste debout devant lui.

La jeune femme s’apprêtait à lui tirer de nouveau dessus, mais le jeune homme lui donna un vif coup de pied pour la déstabiliser. Il profita ensuite de ce court laps de temps pour utiliser ses facultés et ainsi disparaitre devant elle.

Dans le halle de la banque, Wolf détenait toujours les clients et employés en otage. L’un d’entre eux voulut également jouer aux héros en actionna l’alarme silencieux de l’institution.

  • Si vous voulez retrouver les êtres qui vous sont chers, je vous déconseille fortement de faire cela, dit l’homme après avoir remarqué les intentions de cette personne.

L’employé se tint donc à carreau, ne voulant pas se faire tuer. Ce fut exactement à ce moment que les yeux de Wolf s’illuminèrent. Il disparut alors, ce qui choqua littéralement tous les membres de la foule. Le jeune homme se retrouva alors dans un monde en noir et blanc aux cotés d’un Accelerated blessé. Tout autour d’eux était comme figé dans de la glace.

  • Où comptes-tu aller comme ça ? demanda-t-il au blessé avec une mine très attachée.
  • Wolf ?! Co…comment es-tu en
  • Nous ne pouvons malheureusement pas te laisser t’échapper. Pas après ce que tu as fait.
  • Alors le Patriarche l’a finalement découvert, répondit Accelerated.

Comme s’il était possédé par un démon, le jeune homme se mit à rire alors qu’une arme était pointée sur lui.

  • Une dernière volonté avant de mourir ? questionna Wolf.
  • Oui, un seul mot. Accelerated !

Apres avoir prononcé son nom de code, le jeune adulte se mit à bouger de manière très étrange. Il se déplaçait si vite que son adversaire le voyait flou, ce qui lui compliquait énormément la tâche. Wolf se mit tirer plusieurs fois sur lui mais aucune balle ne parvint à atteindre leur cible. Cependant, son adversaire parvint à lui infliger de nombreux coups qui semblaient de pas faire d’effet.

  • Je ne sais pas comment tu es rentré dans mon domaine mais saches que je reste et demeure le maitre de ces lieux. Tu ne pourras pas gagner, pas ici, rétorqua le jeune homme sur un ton sérieux qui ne lui ressemblait pas.
  • J’admets que tu as encore quelques cartes sous ta manche. Cependant, tu n’es pas le seul à en avoir, rétorqua très calmement l’homme.

Sans que son adversaire ne sache comment, Wolf intégra une des réceptionnistes de la banque dans le domaine et tira sur elle. Accelerated fonça alors vers la jeune femme mais, au moment même où il la toucha, il perdit sa prodigieuse accélération et se prit malheureusement la balle sur le flanc gauche.

  • Où suis-je ? Qu’est-ce qui se passe ? Oh mon Dieu ! Vous saignez, dit la réceptionniste en panique.
  • Ne vous en faites pas. Tout ira bien, lui répondit le jeune homme avec le sourire pour essayer de la rassurer.
  • Tu n’as pas pu t’empêcher de lui venir en aide. Si tu l’avais laissée mourir, tu ne serais pas dans cette situation.

Accelerated désactiva ses pouvoirs, ce qui permit à tout le monde de revenir dans le monde normale. Le jeune homme laissa la réceptionniste qui courut immédiatement se cacher derrière un des bureaux. Stivie arriva quelques instants plus tard dans le hall et vit le triste spectacle. Wolf lui tendit alors la main et cette dernière lui remit son arme.

  • Tu n’aurais jamais du nous trahir. Le Patriarche a vraiment été très déçu par ton comportement, dit la jeune femme à son ami.
  • Déçu ? Ne me fait pas rire. Son projet est démentiel. Aucune personne saine d’esprit ne pourrait cautionner ce genre de chose, répondit Accelerated en crachant du sang.

Au moment où il attrapa l’arme de Stivie, un coup de feu retentit. Wolf, sur qui on venait de tirer et qui n’affichait cependant pas le moindre dégât, se retourna pour voir qui était responsable du trou dans son magnifique costume. Il s’agissait d’un des agents de la sécurité. Lorsque l’homme vit la réceptionniste que son ancien camarade avait sauvée à ses côtés, il comprit immédiatement que Accelerated était derrière tout ça.

L’agent de la sécurité continua de tirer sur Wolf mais aucune balle ne parvint à le toucher. Celles-ci s’arrêtaient brusquement en route à cause du pouvoir de Stivie.

  • Encore une qui aurait mieux fait de rester sagement assis, déclara Wolf avant de tuer de sang-froid l’homme d’une balle en pleine tête.

Des cris de panique retentirent lorsque le corps de l’homme toucha le sol. Le pilote de Camaro ne preta pas attention à cela et se retourna pour uniquement constater que leur ancien partenaire n’était plus à sa place. Stivie et Wolf suivirent donc la trace de sang qui se dirigeait vers l’extérieur de la banque et arrivèrent juste à temps pour voir Accelerated monter dans sa voiture et s’en aller. Les deux individus pénétrèrent à leur tour dans leur véhicule et partirent à sa poursuite.

—–*—–

Dans le Drive-thru d’un fast-food, deux policiers en service étaient sur le point de recevoir leur commande. Celui se trouvant derrière le volant avança le véhicule pour se retrouver en tête à tête avec un employé. Il lui donna alors un nombre de dollars correspondant au montant de sa commande. Au moment où le jeune homme encaissa l’argent, la radio de la voiture commença à parler.

  • A toutes les unités, code 505A à l’angle de Smith et Henry ! Je répète, code 505A à l’angle de Smith et Henry, s’exclama la standardiste à l’autre bout du fil.
  • Standard, ici unité 12, on s’en occupe, répondit le conducteur.

Ce dernier eut à peine le temps d’attraper sa commande qu’il mit le pied au plancher et s’en alla dans une nuage du fumée blanche.

Accelerated était au volant de sa Nissan R34 Skyline GTR et venait tout juste de passer l’angle indiqué par la standardiste. Son corps lui faisait atrocement mal et sa vision devenait de plus en plus floue. Il essaya à plusieurs reprises d’utiliser ses pouvoirs sur lui pour accélérer son processus de guérison mais sans succès. Les balles se trouvant dans son bras droit et dans son flanc gauche avaient surement dû être fabriquées dans un métamatériau qui les neutralisait. La seule chose qui pouvait donc faire était de ralentir l’afflux du sang dans ses zones.

Des sirènes de police se mirent à résonner derrière lui. Le jeune homme ne prit pas le temps de regarder dans son rétroviseur et passa à la vitesse supérieure.

  • Standard, ici unité 12. Nous sommes actuellement à la poursuite d’une Nissan modèle Skyline GTR noire immatriculée Alpha, Charlie, Lima, Romeo, Tango, 3, Delta. Je répète, Alpha, Charlie, Lima, Romeo, Tan…

Avant même qu’il ne finisse de répéter les caractères qui se trouvaient sur la plaque d’immatriculation de la GTR, la voiture de police se fit tamponner par un autre véhicule qui se trouvait derrière lui. L’officier de police perdit alors le contrôle et partit en tête à queue.

Pendant ce temps, les anciens partenaires de Accelerated passèrent et allèrent saluer leur camarade. Une intense course poursuite se déroula alors dans les rues de A-City. La Chevrolet et la Nissan zigzaguaient entre les autres véhicules, disparaissant et apparaissant sans cesse. La Mustang, quant à elle, avait du mal suivre la cadence. Le jeune homme avait de plus en plus de mal à activer ses pouvoirs. De plus, il perdait également des sensations au niveau des extrémités. Et pour ne rien arranger, un individu pouvant imiter ses facultés et la police étaient à sa poursuite. Il était donc dans un sacré pétrin.

Le trio arriva sur la nationale, portion de route sur laquelle ils pouvaient désormais laisser libre cours à la puissance de leur moteur. Malgré cela, son twin-turbo n’arrivait toujours pas à semer les superchargers de ses poursuivants. Il lui fallait donc trouver une autre solution et très vite. Apres quelques secondes de réflexion, le jeune homme sortit alors son téléphone portable et commença taper quelque chose dessus. Cependant, Wolf vint cogner l’arrière de son véhicule, ce qui le déstabilisa et le fit lâcher son appareil qui atterrit sur le plancher coté passager.

Combattant la douleur et manquant de perdre connaissance à plusieurs reprises, le jeune homme tendit sa main pour attraper son téléphone portable. Il parvint à le saisir mais, lorsqu’il se redressa, constata qu’il était sur le point de percuter la voiture d’une personne. Il tourna alors brusquement son volant, ce qui lui permit d’éviter le choc de justesse mais envoya la GTR faire plusieurs tonneaux. Pendant ces tours violents et incessants, il utilisa ses pouvoirs et le peu de force qu’il lui resterait pour appuyer sur la touche d’envoi. La voiture finit sa course effrénée sur le toit.

Wolf et Stivie s’arrêtèrent juste à quelques mètres de la carcasse. Ils voulurent vérifier que Accelerated était bel et bien mort dans le crash mais ne purent par à cause de l’armée de policiers qui fonçait à vive allure dans leur direction. La jeune femme utilisa donc ses facultés pour générer de l’électricité qu’elle utilisa pour enflammer le carburant qui s’échappait du réservoir de la GTR. Les deux compères s’en allèrent par la suite alors que les flammes gagnèrent le cockpit. Moins d’une minute plus tard, une gigantesque explosion se fit entendre et voir sur la nationale.

Pres de deux ans après cet incident, dans la ville de Vormer City située dans la zone Ari, un frère et une sœur s’apprêtaient à emménager dans leur nouvelle demeure.

A suivre !!!

Catégories : Étiquettes : ,

Laisser un commentaire