Chapitre 01

Il est environ 6 heures du matin lorsque Meriem sort de son sommeil. Celle-ci place sa main vers l’avant pour toucher son mari mais ne sent pas la présence de ce dernier. Curieuse de savoir où il se trouve, elle se lève. C’est à cet instant qu’elle entend du bruit provenir de leur salle de bain. Elle s’y dirige, ouvre la porte, et voit son tendre et charmant époux sous la douche. Elle décide donc de retirer ses vêtements et d’aller le rejoindre. Ne se doutant de rien, Monsieur Ellah sursaute lorsqu’il sent des mains se poser brusquement sur lui.

  • Tu m’as fait peur, dit-il à sa femme après que son cœur s’est calmé.
  • Désolé chéri ! Ce n’était pas voulu, lui répond-t-elle.
  • Ne t’inquiète pas pour ça.
  • Ok ! Mais dis-moi, pourquoi mon mari prend-t-il une douche aussi tôt ? lui demande-t-elle en plaçant délicatement ses bras autour de son cou.

Il explique alors qu’il doit présider une réunion très importante aujourd’hui et, à cause de la distance le séparant de son lieu de travail, il doit s’y rendre tôt afin de ne pas être bloqué dans les embouteillages.

  • Je vois. Donc ça veut dire que vous n’avez pas le temps de vous occuper de moi, rétorque-t-elle de façon très sensuelle.

David regarde alors sa femme droit dans les yeux. Elle est aussi belle que la première fois qu’il l’a vue, ce qui lui donne immédiatement envie. De plus, il avait passé plusieurs mois loin d’elle et cela avait été très dure pour elle. C’est donc sans surprise qu’il accepte de prendre soin de sa femme. Il pouvait bien se permettre d’être en retard une fois dans sa vie. L’homme embrasse donc la femme se trouvant devant lui et tous deux passent alors un moment très intime.

            Plusieurs dizaines de minutes passent et le chef de famille finit par sortir de la douche vêtu uniquement d’une serviette enroulée autour de sa taille. David jette un coup d’œil vite fait à la montre située à coté de leur lit. Elle affiche 7 heures moins. Décidément, aujourd’hui il allait être en retard à son travers. Il se dirige donc précipitamment vers leur armoire à linges. Celle-ci est divisée en deux parties : une pour Meriem et une pour lui. Il ouvre donc le battant de sa partie et en sort un costume noir parmi tous ceux qui étaient accrochés. Il va ensuite vers une commode se trouvant juste à proximité et récupère une paire de chaussettes et des sous-vêtements. L’homme dépose le tout sur son lit et commence à les enfiler un après l’autre.

            Pendant qu’il s’habille, il ne peut pas s’empêcher de repenser à ce qui s’est passé dans la salle de bain, ce qui lui fait commettre quelques erreurs mal placer un bouton de sa chemise. A ce moment, il se rend compte qu’il a oublié de prévenir Meriem à propos du tour de la ville qu’Aicha et elle feront tout à l’heure en compagnie de junior.

  • Meriem ! crie-t-il pour qu’elle puisse mieux l’entendre.
  • Oui chéri, répond-t-elle.
  • Tout à l’heure, Junior viendra vous chercher Aicha et toi pour faire le tour de la ville. Vous en profiterez pour acheter ses fournitures scolaires, ainsi que des cartes Sim.
  • A quelle heure doit-il venir ? questionne-t-elle.
  • Je lui ai demandé d’être ici à neuf heures.
  • Ok c’est noté.

L’information ayant été transmise et David ayant fini de s’habiller, plus rien ne le retient. Il récupère donc son téléphone portable, son portefeuille contenant sa pièce d’identité, et ses clés de voiture, et son attaché-case, puis sort de la chambre.

            Sur le chemin, Monsieur Ellah en profite pour voir sa fille. Celui-ci s’arrête donc devant la porte de sa chambre, l’ouvre, et constate que cette dernière dort encore. Il la referme alors et se dirige à l’extérieur de la maison. En sortant, l’homme de la sécurité, un dénommé Mamadou, lui dit bonjour et lui souhaite de passer une excellente journée. Il accepte volontiers ses salutations et le remercie pour cela. David monte dans son Range Rover, met le contact, puis démarre le véhicule. Le responsable de la sécurité lui ouvre alors la porte et monsieur s’en va.

—–*—–

            Aicha se réveille avec des maux de tête quelques minutes après le départ de David. Après la conversation qu’elle a eu avec son père, la jeune femme avait passé une grande partie de la nuit à pleurer. Elle se recouche donc immédiatement après afin de calmer cela. Aux alentours de 8 heures moins, Meriem qui avait fini de se laver vient toquer à la porte de sa fille. Voyant que cette dernière ne lui répond pas, elle se permet alors d’y rentrer. Elle voit alors celle-ci couchée sur son lit, portant également les vêtements qu’elle avait hier.

  • Aicha ! Aicha ! dit-elle en secouant légèrement sa fille pour la réveiller.
  • Humm ! Encore cinq petites minutes, réplique la jeune femme.
  • Aicha ! Debout, il faut que tu te prépares.

Après plusieurs tentatives, Meriem parvient finalement à sortir sa fille du sommeil. Elle lui demande alors ce qu’elle voulait dire par se préparer. La mère explique donc à la fille ce que son mari lui a dit tout à l’heure. Toutefois, Aicha n’est pas très partante pour visiter Libreville.

  • Aicha écoute, ce sont les ordres de ton père. Tu dois donc t’y soumettre. En plus, on ne sait jamais, tu pourrais finir par la trouver beaucoup plus intéressante que tu ne le penses.

La demoiselle ne répond pas à sa mère et se contente de la regarder. Cette dernière lui dit alors qu’elle a moins de 40 minutes pour prendre sa douche et s’habiller avant de la rejoindre au rez-de-chaussée. Meriem quitte ensuite la chambre de sa fille en refermant la porte derrière elle.

            L’adolescente traine sur son lit pendant cinq minutes, le temps pour elle de répondre à ses messages les plus importants. D’ailleurs, parmi eux se trouvent certains provenant de son petit-ami Ridley. Celui-ci lui demandait ce qui s’était passé hier comme elle n’avait pas reprit contact avec lui après sa petite discussion avec son père.

  • Bonjour. Désolé pour hier, j’ai complètement oublié de te rappeler et je me suis endormie, écrit-elle.
  • Ok je vois. Ce n’est pas bien grave. Tu étais surement fatiguée à cause de ton voyage. Alors, c’est quoi le programme d’aujourd’hui ? Tu vas parler à tes parents pour qu’il te laisse revenir ?
  • Mon père veut que j’aille faire le tour de la ville avec ma mère. D’après lui, je pourrais tomber sous le charme de cette ville, comme si un truc pareil avait des chances de se produire.
  • Je trouve que ce n’est pas une si mauvaise idée. Tu ne sais jamais vraiment ce qui peut se passer si tu n’essaies pas.
  • Tu es de quel côté ?
  • Du tien bien évidemment. Je dis juste que tu devrais essayer de comprendre tes parents. Comme je te l’ai dit hier, ils ont surement une très bonne rai…

Alors qu’il rédige son message, Ridley est loin de se douter que ses propos ont énervé sa petite-amie et qu’elle a donc jeté son téléphone portable sur le lit.

            Aicha se lève finalement de son lit et se dirige vers ses valises qui se trouvent toutes à proximité de son armoire. Elles avaient surement été placées là par une des domestiques durant son sommeil. La jeune femme en attrape une de laquelle elle fait sortir une serviette et ses différents produits de soin, puis en prend une autre d’où elle retire ses vêtements. Elle va donc avec le tout dans sa salle de bain pour prendre une douche.

Une bonne vingtaine de minutes plus tard, la jeune femme sort de sa chambre et va retrouver sa mère au rez-de-chaussée. Cette dernière est assise dans la salle à manger et consomme tranquillement son petit-déjeuner. Elle l’invite donc à faire de même avant que Junior ne vienne les chercher. Aicha vient alors s’asseoir et commence à se server à manger. Elle ne prend cependant pas beaucoup de nourriture et se contente juste d’un verre de lait et de quelques toasts.

Vers 9 heures moins le quart, une personne se met à sonner chez eux. Après vérifications, on se rend compte qu’il s’agit de Junior et on le laisse entrer dans la propriété. Celui-ci salue alors Mamadou comme à son habitude. Il rentre ensuite dans la maison où il dit cette fois-ci bonjour à la Madame Ellah, à sa fille, et à la gouvernante. Ces dernières, sauf Aicha, lui renvoient la politesse. Le jeune homme dit alors que son patron lui a demandé d’exécuter une tache particulière aujourd’hui. Meriem lui répond alors qu’elle est au courant, ce qui lui épargne les explications. Junior se dirige alors vers une des commodes présentes dans le salon et récupère à l’intérieur les clés du Toyota Prado.

  • Je vous attends à l’extérieur dès que vous avez fini de manger, leur dit-il en sortant de la maison.

A l’extérieur, le jeune déverrouille le véhicule ouvre son capot. Il vérifie alors si le liquide de frein, le liquide de refroidissement, et l’huile du moteur ont tous des niveaux convenables. Dès que cela est fait, il referme le tout et se nettoie les mains à la pompe se trouvant juste à côté. Il ne lui reste plus qu’à attendre les deux femmes qu’il doit transporter.

A suivre !!!

Catégories :

Laisser un commentaire